Histoire de l’Aude

Terre convoitée pendant des millénaires pour ses richesses naturelles, l’Aube a su, au fil des années, se construire un patrimoine riche. Que cela soit par sa culture, sa façon de vivre, ses nombreuses cultivations de vigne, ses châteaux féodaux, sa gastronomie ou encore de ses monuments, l’Aube a su se construire au fil des siècles une identité forte et marquée. Découvrez son histoire, son vécu et ses conflits, de l’antiquité à nos jours. 


L’Aude dans l’Antiquité

Département de la région Occitanie, l’histoire de l’Aude débute en 450 000 avant Jésus Christ. Comme tout début de civilisation, les dates sont difficiles à déterminer avec exactitude mais de nombreuses recherches archéologiques dans la région ont permis de découvrir bon nombre de trésors anciens de l’époque paléolithique. De nombreuses cités ont été découvertes et prouvent que la vie était déjà présente il y a plusieurs dizaines de milliers d’années.


L’Aude sous l’Empire Romain

La période la plus marquante dans le début de l’histoire de ce département est bien évidemment celle de l’occupation romaine. Les Romains s’installent tout d’abord à Narbonne en 118 avant Jésus Christ et en 30 avant Jésus Christ, c’est Carcassonne qui devient à son tour une ville de l’Empire Romain. Riche d’une culture fortement influencée par celle de l’Empire Romain, notamment par le biais de la culture de vignes ou encore l’exploitation des minerais provenant des gisements de la montagne noire, la région voit se développer de nombreuses économies permettant à l’Aude de prospérer durant de nombreuses années. La culture des céréales et l’exploitation des minerais permettait en effet de faire de la région un véritable cœur économique. L’emplacement stratégique de ce département lui permet en effet d’être au cœur des échanges commerciaux autour de la Mer Méditerranée et de se développer de façon aisée dans ceux-ci.


L’Aude après l’Empire Romain

Après la chute de l’Empire Romain, la situation se complexifie. L’Aude, ayant évolué et fortement prospéré, se voit devenir un lieu d’attrait important et connaît donc de nombreuses invasions barbares, dès l’an 250. Différents envahisseurs ont conquis les terres de l’Aude et après une trentaine d’années où le peuple Arabe avait conquis le département, l’Aude est enfin (ré)intégrée au Royaume des Francs par Pépin le Bref en 729.


L’Aude, entre guerre et paix

Au rythme de guerres de religions, d’intérêts politico-économiques, l’Aude se trouve régulièrement en première ligne dans les affrontements liés à la frontière séparant le Royaume des Francs de celui d’Aragon. Il est juste de dire aujourd’hui que la période fût difficile pour les habitants de la région qui voyaient leurs villages sans cesse aux proies de conflits. Durant cette période, la construction d’un important réseau de châteaux est lancée, dans une volonté de démontrer la puissance du nouveau Royaume Français mais aussi de fortifier certaines positions stratégiques. Courant du XVII ème siècle, le Canal du Midi est construit afin de faciliter notamment les échanges commerciaux et enrichir l’activité économique de la région. C’est d’ailleurs grâce au Canal du Midi que la région se développe et prospère. Cette période marquera notamment l’essor de l’économie de la région par le biais de la vente de textiles, de l’exploitation du minerai ainsi que de celles des céréales et du vin. Un véritable âge d’or pour l’Aude qui tirait partie de toutes les ressources de la région !


L’Aude dans l’histoire moderne

C’est en 1790 que le département est officiellement créé suite à la Révolution Française.
Riche d’une identité forte, l’Aude s’est construite une histoire unique au fil des siècles, c’est pour cela que divers monuments et édifices ont été classés au patrimoine mondial de l’Unesco, c’est par exemple le cas du Canal du Midi ou encore de la Cité de Carcassonne.
Dès le XX ème siècle, l’Aude se veut être actrice à part entière du domaine de l’exploitation du vin mais elle connaîtra une crise viticole importante qui deviendra ensuite plus connue comme “la révolte des vignerons”. La région connaît de nombreuses crises successives qui seront résolues petit à petit avec la mise en place du label appelé ‘Vin de Pays’, plus connu aujourd’hui sous le nom IGP (indication géographique protégée).
Vous l’aurez compris, l’Aude est une mine d’or pour tous les amoureux de l’histoire de France, renfermant de nombreux trésors que vous pourrez bien évidemment découvrir en faisant du tourisme dans l’Aude !